Si tu veux
(R. Allison)
 
Si tu veux Si tu peux
Si tu veux partir si loin de moi
 
Si on veut Si on peut
On saura fermer la porte derrière soi
 
C'est pas un jeu
Où quelqu'un gagnera
C'est le peu d'amour qui restera
 
Si tu veux Si tu peux
Si tu peux ôter ton corps de moi
 
Si on veut Si on peut, nous deux
On saura s'écrire un mot parfois
 
C'est pas un jeu
Où quelqu'un reviendra
C'est un peu beaucoup de temps qui s'en ira
 
Si on veut Si on peut
On saura choisir ce moment-là
 
Amoureux Silencieux
L'un de nous fera le dernier pas
 
Ce sera le feu qui brûlera tout en moi
Et puis tant mieux
Tu n'entends plus ma voix
 
Si tu veux Si tu peux
Si tu peux garder tes yeux sur moi
 
Si on veut
Si on peut, nous deux
On pourra aimer chacun pour soi
C'est pas un jeu
Où quelqu'un reviendra
C'est un peu beaucoup de temps qui s'en ira
Si on s'en va
 
Si tu veux Si tu peux
Si tu veux partir si loin de moi
Si tu veux…
 
Si tu es là
D. Golemanas /R. Allison
 
Combien de tes yeux dans mes yeux
Combien de ta peau sur sa peau
Et combien de tes mains dans mes mains
Combien de Rimbaud dans ses mots
 
Combien de sa vie dans ta vie
Combien de ta voix dans ma voix
Combien tu paries sur Paris
Et combien tu paries sur moi
 
Si tu es là, si tu es là
Combien de temps, combien de toi
Combien tu ne me laisses pas
Si tu es là, si tu es là
Combien faut-il que je sois
Combien de lui ou moi..
Si tu es là
 
Combien de tes nuits dans mes nuits
Combien de tes doigts dans ses doigts
Combien de blessures tu m'assures
Combien de miennes sont de toi
 
Si tu es là, si tu es là
Combien de temps, combien de toi
Combien tu ne me laisses pas
Si tu es là, si tu es là
Combien faut-il que je sois
Combien de lui ou moi..
 
Si tu es là, si tu es là
Combien de temps, combien de toi
Combien de nous n'existe pas
Si tu es là, si tu es là
Combien de t'aimer restera
Combien de lui ou moi
Si tu es là
 
Si tu es là, si tu es là
Combien de temps, combien de toi
Combien tu ne me laisses pas
Si tu es là, si tu es là
Combien faut-il que je sois
Combien de lui ou moi..
 
Si tu es là, si tu es là
Combien de temps, combien de toi
Combien de nous n'existe pas
Si tu es là, si tu es là
Combien de t'aimer restera
Combien de lui ou moi
Si tu es là
 
Si tu es là
Si tu es là
Combien de lui
Combien de moi
Combien de nous
Combien de toi
Si tu es là
 
Si tu crois
D. Golemanas/R. Allison
 
Si tu crois
Que les ailes d'un ange           
Ça n'fait pas d'un ange
Un oiseau…
 
Si tu crois
Que de tout ce qui vole
Ne s'envolent
Que les mots…
 
Si tu crois
Que le chagrin d'un homme
Ça n'fait pas d'un homme
Un idiot…
 
Si tu crois
Aux larmes d'un mendiant
Comme tant de diamants
Sur sa peau…
 
Si tu crois
Que ta maison s'endort
Et qu'il y a tellement d'or
Dans mon château…
Tu reviendras
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois
Que d'être aimé c'est le chagrin des anges
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois
Qu'on change l'eau des flammes qui se fanent
Tu reviendras
 
Si tu crois
Qu'aucun jour ne se lève
Sans un peu de rêve
Au ruisseau…
 
Si tu crois
Quand le froid te réveille
Qu'il me réveille
Aussitôt…
 
Si tu crois
Qu'içi nos mains se blessent
Chaque fois qu'elles nous laissent
Au couteau…
 
Si tu crois
Le bateau qui t'attend
Dans un océan
Aussi haut…
 
Si tu crois
Que chaque fois que tu pries
C'est mon corps qui se plie
Comme un roseau
Tu reviendras
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois
Que d'être aimé c'est le chagrin des anges
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois
Qu'on change l'eau des flammes qui se fanent
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois
Que d'être aimé c'est le chagrin des anges
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois en moi
Comme je crois en toi
Tu reviendras
 
Si tu crois
Si tu crois, mon ange
Si tu crois en moi
Comme je crois en toi
Tu reviendras
 
Rêve
D. Golemanas/R. Allison
 
Qu'est-ce qui te dit qu'on n'a pas l'droit
Que nos yeux n'vont pas jusque là
Qu'est-ce que tu dirais d'un endroit
Où c'est toi qui fais ce que tu vois
Est-ce que tu vois?
 
Qu'est-ce qui te dit qu'tu pourrais pas
Dans la vrai vie c'est pas comme ça
On s'est promis tout à la fois
J'ai plus d'ami si c'est plus toi
Plus pour toi
 
Je te dis
Rêve
Rêve les pages de ta vie
Même si c'est mal écrit
Même si t'aimes pas ce que tu lis
Change l'histoire je te dis
Rêve
Même si on t'a pas appris
Même si c'est loin d'içi
Rêve avant de t'endormir
Rêve avant de t'endormir
 
Qu'est-ce qui te dit qu'il faut des lois
Des frontières comme des angles droits
Qu'est-ce qui te dit qu'on a pas le choix
Qu'on n'est pas fait pour croire en soi
Croire en soi
 
Et si tout ça c'était en toi
Comme une lumière que t'allumes pas
Regarde en l'air, dis-moi pourquoi
Quelqu'un s'envole et c'est pas toi
Pourquoi pas toi
 
Je te dis
Rêve
Rêve les pages de ta vie
Même si c'est mal écrit
Même si t'aimes pas ce que tu lis
Change l'histoire je te dis
Rêve
Même si on t'a pas appris
Même si c'est loin d'içi
Rêve avant de t'endormir
Rêve avant de t'endormir
Rêve avant de t'endormir
Rêve avant de t'endormir
Parc'que le rêve c'est la vie
 
Rêve
Rêve les pages de ta vie
Même si c'est mal écrit
Même si t'aimes pas ce que tu lis
Parce que la rêve c'est la vie
Rêve
Même si on t'a pas appris
Même si c'est loin d'içi
Rêve avant de t'endormir
Rêve avant de t'endormir
Rêve avant de t'endormir
 

Mais il y a toi
R. Allison
 
Je suis parti si loin
Quand t'as laché mes mains
J'ai inventé une terre
Pour creuser ma misère
J'ai même changé de nom
Oublié nos prisons
Massacré ton sourire
Et détesté nos rires
 
Moi
Je recommence
Là, comme une chance
Tu vois, une page blanche
Une errance, un silence vers là-bas…
 
Mais il y a toi
Au fond de moi
Mais il y a toi
Qui reste là
Mais il y a toi
Comme un combat
Toi seul saura
Qui gagnera
Qui gagnera
 
J'ai retrouvé ma route
A l'écart de tes doutes
J'ai perdu dans tout ça, mais ça vaut mieux comme ça
Et j'ai trouvé un soleil
Pour qu'à chaque réveil
J'aurai pas vu la nuit
A me rappeler ton lit
 
Moi
Je recommence
Là, comme une absence
Tu vois, une page blanche
Une errance, une démence vers là-bas
 
Mais il y a toi
Au fond de moi
Mais il y a toi
Qui reste là
Mais il y a toi
Comme un combat
Toi seul saura
Qui restera
 
Mais il y a toi
Au fond de moi
Comme un combat
Toi seul saura
Qui gagnera
 
Qui gagnera…
 
Je suis un autre
R. Seff/R. Allison
 
Je reconnais ce visage
Que je vois
Dans le fond de ton regard
Je connais ce personnage, cette voix
Mais je dois te décevoir
Tu sais ce n’est pas moi
Ce n’est pas vraiment moi
J’essaie de garder l’image que tu as
Mais je dois te dire ce soir
 
Je suis un autre
Ni le même, ni un étranger
Un autre
Que celui que tu crois aimer
 
J’ai tellement appris mon rôle
Si bien joué
Que j’ai fini par y croire
Toujours tendre, parfois drôle
Comme tu aimais
Mais je viens te dire ce soir
 
Je suis un autre
Ni le même, ni un étranger
Un autre
Qui n’arrive plus à se cacher
 
J’ai tellement voulu te plaire
Et ressembler
A celui que tu voulais voir
Que j’ai fini par me perdre
Et m’oublier
J’ai dû me tromper d’histoire
 
Je suis un autre
Ni le même, ni un étranger
Un autre
Que celui que tu crois aimer
Un autre
Ni le même, ni un étranger
Un autre
Qui n’arrive plus à se cacher
Un autre
Ni le même, ni un étranger
Un autre
Que celui que tu crois aimer
 
Je suis un autre
Un autre
Un autre
 

Je n'ai que toi
R. Allison
 
Quand tu seras partie
Il ne restera plus de moi
Il ne restera plus d'ici
Comme un silence qui envahit
 
Quand tu seras partie
Emportant avec toi
L'envie de vivre
Trop peu, si t'es plus là..
 
Quand tu seras partie
Commencera ma nuit
Commencera l'oubli
De l'un, de l'autre
Quand tu auras choisi
Le moment et le prix
Il ne restera que le bruit
D'un coeur qui tombe
 
Je n'ai que toi
Que toi
Pour ne plus être seul au monde
Que toi
En moi
Comme une lumière pour de l'ombre
Sans toi
Il n’y a
Que ce silence comme une tombe
Sans toi, pour moi, tu sais je n’ai que toi
 
Quand tu seras partie
Me laissant pour ennemi
L'odeur d'un autre
Sur ces vêtements que tu oublies
 
Quand tu seras partie
Pour le rejoindre lui
Et moi si pauvre
De m'être fait voler la nuit
 
Quand tu seras partie
Commencera ta nuit
Commencera mon cri
De l'un de l'autre
Quand tu auras trahi
Cet instant qui unit
Ne restera que le bruit
D'un cœur qui tombe
 
Je n'ai que toi
Que toi
Pour ne plus être seul au monde
Que toi
En moi
Comme une lumière pour de l'ombre
Sans toi
Il n’y a
Que ce silence comme une tombe
Que toi, pour moi, tu sais je n’ai que toi
Que toi, pour ne plus être seul au monde
Que toi
 
Sans toi, il n’y a que ce silence
Comme une tombe
Que toi, pour moi
Tu sais, je n’ai que toi
 

Je me pardonne
L. Fabian/R. Allison
 
Je me pardonne
Tout ce que je n’ai pas compris
Ces moments de ma vie
Mais j’n’avais pas grandi
Je me pardonne
Et je retrace les mots
Qui diront ce qu’il faut
Pour accepter les torts
 
Je me pardonne
J’étais vraiment l’ennemi
De tout ce que je suis
Et qui te voulait si fort
Je me résonne
Je me guéris de toi
En perdant ce combat
Que j’étais seul à mener
 
Je me pardonne
Pardonne
Je me pardonne
Pardonne
 
Je me pardonne
Mais je n’accepte pas
Que chaque chose ici bas
Ait un prix affiché
Y’a eu maldonne
J’aurais pas dû jouer
Je suis comme tous ces hommes
Qui en crèvent de pleurer
 
Je me pardonne
Et qu’on foute le feu
A ce qui restera
Qu’il ne reste que moi
Je me pardonne
Dans ce mot y'a donner
Alors va t’en ma vie
Tu m’as trop pardonné
 
Je me pardonne
Pardonne
Pardonne
Je me pardonne
 
Je me pardonne
Dans ce mot y'a donner
Va t’en ma vie
Tu m’as trop pardonné
 

J'irai
R. Allison

Comme un enfant
Qui a le temps
Je ne pense qu’à toi
Comme une main
Comme un chemin
Ne dessine que toi
Tu m’attends
Mais tu ne le sais pas
 
Comme un destin
Comme un matin
Se lève pour toi
Comme un silence
Comme une danse
Dans le bruit de tes pas, là
Où tu crois
On se ressemblera
 
Tu sais, j’irai
Où la nuit tombe dans tes bras
Tu sais, j’irai
Où l’on ne jure pas
Si ce n’est que par toi
Tu sais, j’irai
Où le vent danse dans tes doigts
Tu sais, j’irai
Où tu n’attends pas
Où tu m’apprendras
Tout de toi
 
De toi
Tout de toi
De toi
 
Combien de temps
Combien de gens
Faudra-t-il avant toi
Pour qu’un souvenir, un dernier soupir
Me pousse vers toi
Ouvre, ouvre les bras
Je prends tout, je prends toi
 
Tu sais, j’irai
Où la nuit tombe dans tes bras
Tu sais, j’irai
Où l’on ne jure pas
Si ce n’est que par toi
Tu sais, j’irai
Où le vent danse dans tes doigts
Tu sais, j’irai
Où tu n’attends pas
Où tu m’apprendras
 
Je me glisserai dans tes mains
Je serai dans tes lendemains
Et ton coin de rue soudain
Je serai là
Où tu n’attends pas
Où tu m’apprendras…
Tout de toi
 
Tu sais, j’irai...
Où la nuit tombe dans tes bras
Tu sais, j’irai
Où l’on ne jure pas
Si ce n’est que par toi
Tu sais, j’irai
Où le vent danse dans tes doigts
Tu sais, j’irai
Où tu n’attends pas
Où tu m’apprendras
 
Tu sais, j’irai, j’irai
Et même si tu ne le sais pas
Tu sais, j’irai
Où tu n'attends pas
Où tu m'apprendras
Tout de toi
 
De toi…
Tout de toi
De toi…
De toi…

Dis moi
(Zoé Gilbert / Rick Allison)

Dis-moi,
Dis-moi pourquoi le jour se lève sans toi
Pourquoi tout se retourne contre moi
Toi, une ombre dans mes bras, là
 
Dis-moi
Je sais, tu ne sais pas
Pourquoi partir, sans même le dire tout bas
Tout bas tu ne comprends pas
J’ai pas voulu l’envers et contre toi
Une femme en garde à vue de toi
De moi
Comme une sous-entendue, de toi
De moi
Comme un ange si deçu de toi
De moi
Comme un déjà-vu pour toi
 
Dis-moi pourquoi
Je souffle un air en toi
Pourquoi le vent qui passe est sans climat
Un air qui croît en toi
Les mots que je dis sont hors ma voix
Loin de tes yeux, je veille sur toi
Sur moi
Je vis ma vie mais reste en toi
 
Je crie en toi
En moi, délivre-toi
Tous les mots d’envie qu’on n’ose pas
Je sais trop peu de toi
Tu sais trop peu, mais laisse-moi le droit
Étoiler l'espace en moi
En toi
D'inventer le temps que l'on n’a pas
 
Je viens vers toi
Tu brûles à petits pas
Quand se làve le vent, je vais là où tu vas
Va, je t’attends là
Où la vie est claire et contre toi
Comme une aube, je me lève en toi
En moi
Comme ta voix qui se révèle en moi
En toi
 …En moi…
 
Dis-le moi
Jamais sans toi
 
…En moi…
 

Et voyager

D. Golemanas/R. Allison

 

Et quand la route est belle

Devant l'enfant des ruelles

Le soleil lui apprend le ciel

Et quand le long du sol

L'ombre d'un avion s'envole

Ses bras recherchent le même envol

Et quand ses yeux se lèvent

C'est de la couleur pour son rêve

…De la couleur…

 

Et voyager

Plus près qu'on peut l'imaginer

Simplement comme on l’a rêvé

C'est arrivé

Et voyager

Voyager pour se retrouver

A l'endroit où l'amour

A choisi l'amour…là…

 

Et quand la route est longue

L'enfant de chaque seconde

Se demande jusqu'où va le monde

Dis lui le temps qu'il fait

Dis lui le temps qu'il faudrait

Dis le lui tant que tu sais

Et quand ses yeux se lèvent

C'est de la lumière pour ton rêve

…De la lumière…

 

Et voyager

Plus près qu'on peut l'imaginer

Simplement comme on l’a rêvé

C'est arrivé

Et voyager

Voyager pour se retrouver

A l'endroit où l'amour

Ne choisit que l'amour

Plus près qu'on peut l'imaginer

Dans une flaque d'eau se voir naviguer

Dans un livre s'allonger

Et la plage qu'on a laissée

Revient nous chercher

 

Et voyager

Plus près qu'on peut l'imaginer

Simplement comme on l’a rêvé

C'est arrivé

Et voyager

Voyager pour se retrouver

A l'endroit où l'amour

Choisi de voyager

Plus près qu'on peut l'imaginer

Simplement comme on l’a rêvé

C'est arrivé

Et voyager

Voyager pour ce retrouver

A l'endroit où l'amour

Choisi que l'amour

 …que l'amour…

…que l'amour…

…mon amour…

 

UN AMOUR TROP TARD

(Rick Allison)


Et je ferai semblant d’aimer une autre

Je volerai ce que je voulais de toi

Et je ferai semblant de ne pas être pauvre

Seulement moins riche et moins aimé de toi


Je ne chercherai plus à croiser un destin

J’irai attendre là, où j’ai manqué du tien


Puisque je suis un amour trop tard

Puisque je suis sur le quai de ta gare

Puisque tu pars, puisque c’est lui

Qui a pris ton bagage, qui sera du voyage


Puisque je suis un amour au revoir

Puisque je vis dèrrière tes remparts

Puisque j’arrive un battement de coeur trop tard

Dans ta vie, dans tes bras, dans ton hasard


Et je perdrai mon temps, à vivre vite

Et ne pas m’arrêter du peur de ton vide

Je partirai trop tôt et arriverai trop tard

Je serai à l’avance sur le souvenir de toi


Je me perdrai parfois à faire semblant d’oublier

Comme un enfant qu’un jour, on ne vient plus chercher...


Puisque je suis un amour trop tard

Puisque je suis sur le quai de ta gare

Puisque tu pars, puisque c’est lui

Qui a pris ton bagage, qui sera du voyage


Puisque je suis un amour au revoir

Puisque je vis dèrrière tes remparts

Puisque j’arrive un battement de coeur trop tard

Dans ta vie, dans tes bras, dans ton hasard


Puisque je suis un amour trop tard

Mon amour pense à moi

J’attend ton prochain retard...


T’OUBLIER

(Roy / Allison)


J’ai déchiré en mille morceaux

Toutes les photos,

Tous les souvenirs

Tous les sourires

Pour t’oublier, pour t’oublier


J’ai lavé ma peau de tes mots

Si bien au chaud,

si bien ancrés

Si bien gravés

Pour t’‘oublier, t’oublier


T’oublier, t’oublier

N’est plus vieux souvenir bien caché

Entre le passé et l’avenir

Pour t’oublier, t’oublier

Faudrait déjà qu’ j’me souvienne d’ oublier

D’oublier que je t’aime


J’ai pris un aller sans retour

Au jour le jour

Tour de la terre

Loin de l’enfer

Pour t’oublier t’oublier


Mais mes issues sont sans secours

Sans ton amour

Semblant de lutter

Semblant de tricher

Pour t’oublier, toublier


Mais t’oublier, t’oublier

N’est plus vieux souvenir bien caché,

Bien caché entre le passé et l’avenir

Pour t’oublier, t’oublier

Faudrait déjà qu’ j’me souvienne d’oublier

D’oublier que je t’aime


Mon coeur et ma mémoire

Me jouent des tours

Des tours de magie noire

Pour toujours


T’oublier, t’oublier

N’est plus vieux souvenir bien caché

Entre le passé et l’avenir

Pour t’oublier, t’oublier

Faudrait déjà qu’ j’me souvienne d’ oublier

D’oublier que je t’aime


T’oublier, t’oublier

N’est plus vieux souvenir bien caché

Entre le passé et l’avenir

Pour t’oublier, t’oublier

Faudrait déjà qu’ j’me souvienne d’oublier

D’oublier que je t’aime


T’oublier, t’oublier, t’oubliier ...


SUR MON 31

(Guirao / Allison)


J’ai mis les failles sur l’bas côté

Pour une façade de circonstance

Sans mes lézardes sans mes ratés

C’est pas Babel c’est pas Bizance

Mais j’ai pas mieux à proposer


J’suis sur mon trente et un

De briques et de flanelle

Une taille de plus une taille de moins

C’est une façon de s’faire la belle


Etre le meilleur de moi

Pour une fois

Etre le meilleur de moi

Même si je ne suis que ça


Mettre en lumière mon meilleur jour

Le bon profil le bon discours

Sans pour autant être certain

De faire le choix qu’il fallait faire

Pour être aimer ou bien pour plaire


J’ suis sur mon trente et un

Debout au garde à vous

La peur au ventre et l’espoir fou

Qu’on dise de moi, voilà quelqu’un


Etre le meilleur cette fois

Pour une fois

Etre le meilleur de moi

Même si je ne suis que ça


Et si le mieux est l’ennemi du bien

Je resterai ce que je suis ou rien


Etre le meilleur de moi

Pour une fois

Etre le meilleur de moi

Même si je ne suis que ça


MENS MOI

(Zema / Allison)


Mens- moi

Dis-moi que tu m’aimes

Mens-moi                                                                                                          

Je te croirai quand même

Dis moi

Même sans les penser

Des mots d’amour inventés

Mens-moi

Pour que je te retienne

Sans jamais te blesser

Dis-moi

Que ton cœur est indemne

Que tu n’as pas laissé

D’autres mains te toucher


Mens si tu veux

Rien qu’une fois autant que tu peux

Mens-moi et ferme les yeux

Laisse mon corps danser l’amour et le feu.


Mens-moi

Pour le peu que tu m’aime

Dis que tu restes ma reine

Dis-le sans le penser si c’est mieux

Mens-moi

Jusqu’au bout des tes lèvres

Mens-moi

Pour un dernier je t’aime

Mens-moi

Même si tout s’achèves

Même si tu ne peux m’aimer                                  


Mens si tu veux

Rien qu’une fois autant que tu peux

Mens-moi et ferme les yeux

Laisse mon corps danser l’amour pour nous deux.

Mens si tu peux

Une autre fois autant que tu veux

Mens-moi et ferme les yeux

Laisse mon corps danser l’amour et le feu.


Mens-moi

Dis-moi que tu m’aimes

Je te croirai quand même

Mens-moi

Je t’aimerai pour deux...


 JUSQU’À LA DERNIÈRE DE MES VIES

(Zema / Allison)


Depuis que tes yeux m’ont touché

A toi je me suis condamné

Si nos jours doivent être comptés

Je veux les compter à t’aimer


Depuis que mes yeux t’ont gouté

A toi je ne fais que penser

Et puis je compte les secondes

Qui me sépare de ton monde


Je t’aimerai jusqu’à la dernière de mes vies

Je t’aimerai d’un amour tendre et infini

Je t’aimerai au fil des jours au bout des nuits

Pour ce qu’il me reste de vie

Jusqu’à la dernière de mes vies


Sur toi j’irai me reposer

A ta cheville me déposer

Je danserai jusqu’au matin

Entre tes bras prenant tes mains

Sur toi je veux me retrouver

Sentir ton corps me réchauffer

Laisser ton coeur me faire tourner

Le temps d un amour insensé


Je t’aimerai jusqu’à la dernière de mes vies

Je t’aimerai d’un amour tendre et infini

Je t’aimerai au fil des jours au bout des nuits

Pour ce qu’il me reste de vie

Jusqu’à la dernière de mes vies


Je t’aimerai jusqu’à la dernière de mes vies

Je t’aimerai d’un amour tendre et infini

Je t’aimerai au fil des jours au bout des nuits

Pour ce qu’il me reste de vie

Pour ce qu’il me reste de vie

Jusqu’à la dernière de mes vies


 JE NE T’OUBLIERAI PAS

(Rick Allison)


Mes mots c’est du silence

Mon ame c’est de l’absence

Mon coeur aime sa chance même

Si je ne m’habite pas


Ma voix c’est plus un cri

Ma vie c’est un peu ce que tu vis

Mes yeux voient ce que tu vois

mais ils ne le disent pas...


Depuis ici et depuis moi

Depuis le jour où j’aurais pu être toi

J’aurais pu être à moi...


Depuis ici et depuis moi

Un corps qui ne m’appartiens pas

Où l’on ne me voit pas

Que l’on ne comprend pas

Comme cet enfant qui te fait peur parfois

Mais qui t’aimerait toi et rien que toi


Mes rêves c’est pas ce que tu crois

Mes doutes souvent plus fort que toi

Ma vie c’est vouloir le matin

Rien qu’une autre fois...


Et mes jours sont fait de papiers

L’amour comme des cailloux semés

Et malgré tout, je prend le tout

Ne te retournes pas de moi...


Si on se touche juste d’un doigt

Si on se donnes rien qu’une fois

Quand tu seras seul parfois

Je ne t’oublierai pas...


Depuis ici et depuis moi

Depuis le jour où j’aurais pu être toi

J’aurais pu être à moi

Depuis ici et depuis moi

Un corp qui ne m’appartiens pas

Où l’on ne me voit pas

Que l’on ne comprend pas

Si on se donnes rien qu’une fois

Quand tu seras seul parfois

Je ne t’oublierai pas...


 JE N’OUBLIE PAS

(Golemanas  / Allison)


Je n’oublie pas de dire je t’aime

Je n’oublie pas de tout te dire

Je n’oublie pas, on dirait même

Que plus rien ne me fait mentir

Et puis de voyage en voyage

Je n’oublie pas de t’emporter

Parce que le ciel sur ton visage

C’est là que je voudrais voler


Je n’oublie pas la solitude

Je n’oublie pas de te l’écrire

Le passé a ses habitudes

Je n’oublie pas de m’en sortir

Je n’oublie pas ta bouche entière

Et tous les mots que j’y ai pris

Tous les courages et toutes les pierres

Qu’il faut au désert de la vie


Je n’oublie pas

Je n’oublie plus

Je n’oublie plus rien

Tu as vu

Le chemin jusqu’à la maison

Les paysages et les prénoms

Je n’oublie pas

Je n’oublie rien

De tout ce que sera demain

Je me souviens déjà de nous

Je me souviens déjà de tout

Je n’oublie pas


Je n’oublie pas de changer d’heure

Je n’oublie pas d’aimer l’hiver

Il y a de l’eau dans les fleurs

Et c’est toi qui bois dans mon verre

Je n’oublie pas de vivre encore

Pour te voir toujours et toujours

Me rendre plus belle à la mort

Me rendre plus belle à l’amour


Je n’oublie pas

Je n’oublie plus

Je n’oublie plus rien

Tu as vu

Le chemin jusqu’à la maison

Les paysages et les prénoms

Je n’oublie pas

Je n’oublie rien

De tout ce que sera demain

Je me souviens déjà de nous

Je me souviens déjà de tout

Je n’oublie pas

Je n’oublie pas

Ne l’oublie pas...


 À FORCE DE TOI

(Allison)


J'ai des habitudes

Mon triangle des Bermudes

Des caches aux croix de bois

Et des choses bien à moi


J'ai des manques à l'âme

Des soirs qui rendent les armes

Et mes chassés-croisés

Que tu pourras changer


Moi, je te donnerai mes silences

Du manque, du trop, de l'absence

Je ne pourrai qu'avec toi

Je choisirai des chemins

Comme lignes de nos mains

Je me cacherai derrière toi

Comme un homme fait parfois

Et de l'amour aussi

A force de toi


Pas de copier-coller

Comme seront nos étés

De la sève à l'amour

On apprécie les jours


Des petits moments fragiles

Et de l'inutile

Pour devenir vieux

Quand tout devient précieux


Moi, je te donnerai mes silences

Du manque, du trop, de l'absence

Je ne pourrai qu'avec toi

Je choisirai des chemins

Comme lignes de nos mains

Je me cacherai derrière toi

Comme un homme fait parfois

Et de l'amour aussi

A force de toi


Et de l'amour aussi

A force de toi


Tu dors et moi pas

Je me demande pourquoi

Tu vois, je deviens moi

A force de toi


À DES ANNÉES DE TOI

(Allison)


A des années de toi

Je cherche encore ta voix

A des années de toi

Je veux encore nos endroits

Pour te savoir en moi

Te dire chaque fois

D'enfin rester là-bas

Là-bas...


À des pensées de toi

je dors encore sous ta pluie

À des besoins de toi

Je garde encore ton envie

Quand resonne ta voix

Quand craquent chaque pas

Comme une nuit qui rêve

Comme le temps qui m'accomplit


Comme un peu de ton regard

Je vois en moi

Comme je sais qu'il est trop tard

Je vis ma vie, je crois

Même ( Mais )sans toi

Et perdue dans tes retards

Je crois en moi

Je m'dis tous bas

Les promesses d'autrefois (D'une fois)

Mais sans toi ....(montée)

sans toi ( ou ad lib)


A des moments de toi

Je reste encore sous nos draps

A des lumières de toi

j'éteint encore nos ébats

Et je risque parfois

des lévres sans combats

Qui me rappelle toi

Qui me rappelle toi


Comme un peu de ton regard

Je vois en moi

Comme je sais qu'il est trop tard

Je vis ma vie, je crois

Même (Mais) sans toi

Et perdue dans tes retards

Je crois en moi

Je m'dis tous bas

La promesses d'autrefois (D'une fois)

Mais sans toi ....(montée)

sans toi ( ou ad lib)



A des années de toi

Je veux encore nos combats

À des années de toi

Je sais encore quand tu m’aimes

Moi ....


   

SELECT LANGUAGE:

BIENVENUE!

SOCIAL

Twitter -- https://twitter.com/rickallisonhere Instagram -- https://www.instagram.com/rickallison/ Facebook -- https://www.facebook.com/rick.allison

ITUNES STORE

NOUVEAUTÉ

ITUNES STORE

REJOINDRE MA MAIL LIST

Email list! Connect!

Social networks:

Twitter -- https://twitter.com/rickallisonhere YouTube -- http://www.youtube.com/user/1rickallison Tumblr -- http://rickallison.tumblr.com/ Instagram -- http://instagram.com/rickallison/ Facebook -- https://www.facebook.com/rick.allison CD Baby -- http://www.cdbaby.com/Artist/RickAllison